Aller au contenu
TG Web » Blog » Conseils SEO » Définition bon backlink

Le backlink utile, chimère ou réalité ?

Avec l’avènement des plateformes de mise en relation entre éditeurs de site et annonceurs, il est aisé de faire du netlinking. Se pose quand même la question de la qualité des backlinks que l’on achète sur ce type de plateforme ou en direct. Voici les éléments de réponses par notre expert SEO ainsi que des conseils pour savoir ce qu’est un bon backlink. Sachez que votre agence SEO, si vous y faites appel, doit maitriser ces différents points.

Qu’est-ce qu’un bon backlink ?

Pour rappel, un backlink est un lien externe à votre domaine qui pointe vers une page de votre site internet, le netlinking étant la somme des backlinks.

Un bon backlink est un lien externe qui sera utile pour votre SEO. Cela semble basique, mais il y a de très nombreux liens entrants qui n’apportent quasiment rien niveau SEO suivant le site d’origine, le type d’ancre ou encore son utilité aux yeux de Google.

Comment choisir un bon backlink ?

L’autorité de la page qui fait le lien

Vous remarquerez ici que je parle bien de la page qui fait le lien et non du site qui fait le lien. L’autorité (ou popularité) est le PageRank de Google qui n’est plus communiqué, mais le Page Authority de Moz ou Trust Flow de Masjestic donnent des indications. Plus l’autorité sera élevée, mieux ce sera pour votre page. En effet, plus une page importante aux yeux de Google fait un lien vers vous, cela revient à vous adouber.

La thématique du site, voire de la page qui contient le backlink

Vous êtes un plombier et vous achetez un lien depuis un site spécialisé dans les animaux, la pertinence et la logique aux yeux de Google seront très limitées ! Le site éditeur (qui fait le backlink) doit être dans votre thématique plus ou moins proche, un lien qui pointe vers une page de plombier peut venir de sites abordant les maisons, le jardinage, les professionnels ou les sites généralistes par exemple.

Ensuite, votre contenu doit parler du sujet en lien avec votre page. Si je garde l’exemple du plombier, vous avez trouvé un site qui parle de maison, l’article devra tourner autour des travaux (ou carrément de la plomberie) mais pas de la taille des arbres.

Enfin, l’ancre du lien, c’est-à-dire le lien hypertexte, doit être naturelle, française et le moins optimisée possible. Naturelle dans le sens où la phrase doit vouloir dire quelque chose et être française (mauvais exemple : si vous faites appel à un plombier la rochelle, xxx). Concernant l’optimisation de l’ancre, il faut éviter qu’elle ne soit que le mot clé. Une certaine légende estime qu’il faut entre 5 à 10% max d’ancre optimisée. Une bonne ancre peut être le nom de votre produit ou l’url de votre home. De plus, le lien vers votre page devra être le plus haut possible dans l’article et même le 1er lien. En effet, selon le surfeur raisonnable, plus un lien est haut, plus il a de l’importance en SEO !

Je suis persuadé qu’une grande partie des personnes lisant cet article se dit « oui c’est logique, on n’apprend pas grand chose ». Ok… ben je vous certifie que de nombreux backlinks ne respectent pas cela et notamment le lien thème du site éditeur.

La qualité du site éditeur

Le site a-t-il des mentions légales, est-il vivant, a-t-il un minimum de design… et surtout, est-ce une « ferme à liens » ? Je vais reprendre une à une les questions :

  • Mentions légales : c’est un détail, mais personnellement, j’y attache de l’importance afin de montrer que le site est sérieux. Est-ce le cas de Google, je ne sais pas, mais j’ai tendance à le croire.
  • Site vivant : quelle est la fréquence de publication ? Quelle est la pertinence des articles et le lien entre eux ? Exemple, c’est un site sur les maisons, mais il y a des articles parlant de paris sportifs par exemple…
  • Site ferme à liens : c’est LE point où il faut faire attention. Le site éditeur ne fait-il que du netlinking, c’est-à-dire ne propose que des articles vendus ou fait-il également en parallèle des articles naturels ? Google n’est pas stupide, si tous vos articles font des liens vers des sites externes, ce n’est pas très naturel. Personnellement, j’évite ce type de site éditeur.

Le maillage interne du site éditeur

Voici le plus grand piège sur le netlinking : avoir un article qui, au final, est une page orpheline c’est-à-dire qu’aucune autre page ne fait de lien interne vers elle-même. Comment éviter cela ? Regardez (ou demandez) où sont positionnés les articles de netlinking, dans quelle catégorie sont-ils rattachés et la catégorie en question est-elle accessible dans le menu du site ?

Concrètement, certains sites (et notamment les sites médias) ont une catégorie dédiée au netlinking qui, pour une partie d’entre eux, n’est pas reliée au menu principal. Du coup, le PageRank du site se diffuse peu sur les articles de netlinking donc l’intérêt est clairement très limité.

Le trafic SEO du site éditeur

Vous avez certainement regardé les metrics SEO et notamment le Trust Flow de Majestic, il vous convient, mais vous êtes vous dit que cette data est orientable ? Dit autrement, de très nombreux SEO sont capables de faire des gros TF sans pour autant que le site génère du trafic organique. Pour y remédier, filtrez les sites internet qui génèrent un minimum de trafic SEO (à vous de voir le volume, 1000, 10000…). Plus le site génère du trafic SEO, plus les googlebots passent et donc, in fine, plus vous aurez de chance que votre lien soit vu par Google. Personnellement, j’utilise Yooda Insight pour cela.

Quid des articles existants ?

Certaines plateformes sont spécialisées dans la vente de liens sur des articles déjà publiés et indexés. C’est une stratégie que nous utilisons de temps en temps, car elle permet une certaine garantie sur la qualité du site.

Vérifiez l’indexation de la page qui fait le lien !

L’indexation est le fait que la page soit présente dans la SERP de Google. Beaucoup de personnes confondent référencement et indexation, sachez qu’une page peut être ouverte au passage des Googlebot, ils peuvent venir, mais Google décide, pour diverses raisons, de ne pas indexer la page ! Pour le savoir, taper sur Google : « site:l’url de la page netlinking » (pas d’espace avant et après les 2 points => exemple pour cette page).

Si la page qui fait le lien est indexée, vous êtes sûr que Google est passé dessus et la classe alors que l’inverse, vous avez peut-être un beau lien mais qui ne sert à rien !

Comment indexer une page ?

C’est une stratégie SEO, je ne peux pas vous en dire trop mais c’est tout à fait possible de la forcer.

Conclusion sur un bon backlink

Un bon backlink n’est pas un lien acheté sur un site internet, c’est un ensemble de facteurs (autorité, thématique du site éditeur, ancre et indexation de l’article) qui permettent de dire à Google que votre page mérite d’être classée le plus haut possible.

Vous souhaitez nous confier votre projet ? Échangeons ensemble sur les possibilités

Yohann | Expert SEO

5/5 - (3 votes)
Aller au contenu principal